Communiqué de presse : La Justice de demain a besoin de candidats magistrats dès aujourd’hui

Un appel à participer au concours d’accès au stage judiciaire a été publié au Moniteur belge ce jour. Cet examen s’adresse à tous les juristes et est déjà accessible aux jeunes juristes ayant peu d’expérience professionnelle.

En cas de réussite du concours, le stagiaire entamera un stage de deux ans qu’il effectuera au parquet, au siège mais aussi en prison, au greffe, à la police…. Il pourra par la suite être nommé magistrat.

Le Conseil supérieur de la Justice est en charge de l’organisation de cet examen et joue un rôle important en matière de sélection des candidats magistrats.

Depuis 2013, le concours met davantage l’accent sur les capacités d’un candidat magistrat plutôt que sur ses seules connaissances. La capacité de raisonnement juridique des candidats est notamment évaluée. Les candidats analysent un « casus » et, en tenant compte de l’ensemble des éléments propres à ce cas pratique, proposent ensuite une solution juridiquement correcte et offrant aussi une solution socialement efficace.

Les lauréats de l’épreuve écrite font l’objet d’un « screening » psychologique et participent à une épreuve orale. Plus encore qu’auparavant, une grande d’importance est attachée au style de communication des candidats, tant oralement que par écrit.

L’épreuve écrite se déroulera le 2 décembre pour les candidats francophones et le 3 décembre pour les candidats néerlandophones. L’épreuve orale sera organisée début 2018.

Le Conseil supérieur de la Justice souligne une fois encore que la pyramide des âges et de nombreux départs à la retraite dans un futur proche imposent, dès à présent, un renouvellement et encourage dès lors tout juriste intéressé à s’inscrire avant le 5 octobre 2017.

Vous trouverez toutes les informations au sujet de l’examen sur le site Internet.