Communiqué de presse : Séparation des pouvoirs : une place pour chacun et chacun à sa place !

Et si, au lieu de créer la cacophonie à tous les étages, chaque pouvoir restait dans son rôle et pratiquait le respect mutuel ? 

Est-ce que, ce faisant, ils n’y retrouveraient pas, l’un et l’autre, toute leur légitimité et la confiance auprès des citoyens ? 

Ministres, parlementaires et magistrats ont le devoir d’exercer leurs pouvoirs respectifs. 

Ils ont aussi celui de l’honorer, chacun, avec dignité et l’interdiction de l’outrepasser ou d’empiéter de quelque façon que ce soit sur ceux qui ne lui appartiennent pas. 

Le CSJ déplore de devoir rappeler de telles évidences. 

Le Bureau du Conseil Supérieur de la Justice