Mot du président : Christian Denoyelle

Chaque jour, des milliers de collaborateurs judiciaires participent à notre état de droit. L’on pense bien entendu aux notaires, huissiers de justice, avocats, membres du personnel judiciaire et magistrats. En pratique cependant, bien d’autres personnes sont également confrontées au droit.

Dans la plupart des cas, tout se passe bien. Nous vivons le droit et bénéficions de nos libertés  souvent sans nous en rendre compte. La Justice fonctionne !

Parfois cependant, tel n’est pas le cas. Et c’est choquant. L’ambition de l’équipe jeune et renouvelée du Conseil supérieur de la Justice (CSJ) est de rétablir, avec votre collaboration, la confiance de chacun(e) dans la Justice, en posant un regard critique sur le fonctionnement du système  et en formulant des propositions concrètes d’améliorations.

Le CSJ sélectionne les candidats qui veulent devenir magistrat. Ce faisant, le CSJ façonne, dans une large mesure, le visage que la Justice offrira, à terme, aux justiciables.

Le CSJ mène également des audits et enquête sur le terrain afin d’analyser ce qui fonctionne et ce qui dysfonctionne. De sa propre initiative ou sur demande des ministres ou du parlement, le CSJ émet des avis sur les lois en préparation ou la législation existante.

Vous aussi, vous pouvez contribuer à l’amélioration de la Justice. Nous vous invitons, via notre site internet, à nous faire part de vos idées. Il vous est également possible de communiquer au CSJ les problèmes que vous rencontreriez avec la Justice. Le CSJ examinera alors votre plainte, pour autant qu’elle relève de sa compétence.

Nous collaborerons ainsi ensemble à une Justice dynamique et à dimension humaine.

C. Denoyelle

Président